Boost améliore la gestion du fumier avec IMPACT


Améliorer la gestion du fumier et des eaux usées avec IMPACT.

BoostEn tant que président de Boost Environmental Systems, une entreprise de Vancouver, Sergey Lobanov voit le fumier et les eaux usées autrement que la plupart des gens. « Ce ne sont pas des déchets », dit-il. « Ce sont d’importantes ressources. »

La nouvelle technologie de traitement des déchets de Boost aide à changer les perceptions. Installé dans des conteneurs modulaires de 6 mètres, le système IMPACT utilise des micro-ondes et du peroxyde d’hydrogène pour traiter de façon écologique le fumier provenant de fermes, les boues d’épuration des usines municipales de traitement des eaux usées et d’autres déchets organiques.

Le procédé tue efficacement les coliformes fécaux, réduit de moitié ou plus le volume de déchets, et récupère de précieux nutriments qui peuvent ensuite être vendus sous forme d’engrais riche en phosphore. De plus, le système peut être utilisé en combinaison avec la digestion anaérobie, pour un prétraitement qui accélère la digestion des déchets et permet une production accrue de biogaz.

Bien que Boost ait été lancé officiellement en 2016, les chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique ont commencé à concevoir le système IMPACT au début des années 2000. Une fois la technologie prête à passer du laboratoire au marché, M. Lobanov et ses collègues ont négocié un contrat de licence exclusif avec l’Université et se sont engagés vers la commercialisation.

Cependant, M. Lobanov s’est vite rendu compte qu’il aurait besoin de plus que son expertise en génie chimique pour arriver à ses fins. « Nous sommes des chercheurs, nous n’avons donc pas tellement d’expérience en entrepreneuriat », confie-t-il.

Pour obtenir du soutien, ils se sont tournés vers Bioenterprise. Cet accélérateur d’entreprises du secteur des technologies agricoles a pris en charge les honoraires d’un avocat spécialisé en brevets d’invention, a examiné les projections financières de l’entreprise en démarrage et a aidé cette dernière à élaborer un modèle de revenus. Surtout, Bioenterprise a effectué une analyse détaillée du marché au Canada et aux États-Unis pour aider Boost à cibler ses efforts de vente.

« Les organisations comme Bioenterprise sont une aide précieuse », affirme M. Lobanov. « Elles peuvent essentiellement fournir toute l’information manquante et vous mettre en contact avec les bonnes personnes. »

Aujourd’hui, Boost travaille avec de premiers utilisateurs pour démontrer et perfectionner la technologie pour ainsi la rendre aussi conviviale que possible. Entre autres, un projet pilote financé par le ministère de l’Agriculture de la Colombie-Britannique est en cours au Dairy Education and Research Centre de l’Université de la Colombie-Britannique, et le BC Innovation Council a octroyé des fonds pour mettre à l’essai le système IMPACT au centre de traitement des eaux usées de la ville d’Abbotsford.

Au cours des cinq prochaines années, Boost entend lancer son système sur le marché commercial et ainsi offrir un meilleur moyen de traiter les déchets pour les exploitations agricoles et les installations de traitement des eaux usées. « Il y a tant à extraire, à récupérer et à réutiliser de ces matières », souligne-t-il. « Ultimement, il pourrait ne rester pratiquement aucun déchet résiduel... tout serait utilisé et l’environnement n’en souffrirait pas. »


boost-enviro.ca

 


Tell us about your business and we will tell you how we can help.

LET'S GET STARTED